mardi 8 février 2011

Shark Attacks: un danger en progression!

Chaque année l'université de Floride publie un rapport annuel sur les attaques de requins au niveau mondial; en 2010 le nombre total d'attaques a augmenté de 25% par rapport à 2009!

En 2009, on comptabilisait 63 attaques au niveau mondial dont 6 fatales. Ces données ont grimpé jusque 79 attaques mais heureusement le nombre de personnes décédées, lui, n'a pas augmenté.

Attention il ne faut pas confondre requin et requin blanc. Le mastodonte stigmatisé par "les dents de la mer" n'est en effet responsable d'aucun accident depuis 2008!

Le "Top 5" des endroits où il faut faire attention ne concerne heureusement pas nos eaux Européennes. En 5ème position on trouve la petite ile d'Hawaii avec 4 attaques en 2010. La Californie suit de près avec 4 attaques dont 1 mortelle. L'Afrique du sud n'est pas en reste avec 8 attaques répertoriées sur son territoire dont 2 mortelles. La Côte Est des Etats-Unis n'est pas épargnée non plus avec 13 attaques recensées en Floride alors que nos amis insulaires d'Australie ont connu malheureusement 14 attaques dont 1 mortelle en 2010...Le grand "vainqueur" reste donc encore cette année l'Australie, mais il faudrait rationaliser ces données par rapport à la longueur des côtes du territoire pour avoir un nombre d'attaques vraiment comparable au niveau mondial. Ce qui est troublant c'est que le nombre d'attaques diminue par rapport à l'année dernière en Australie et Floride alors qu'il progresse ailleurs. Une hypothèse part du principe que cela serait dû au déversement de pétrole sur les côtes et la crise qui ralentit le tourisme et donc le nombre d'attaques.

La plupart du temps les requins attaquent par confusion, à cause d'une eau trouble et de la ressemblance avec leur nourriture habituelle lorsque nous surfons par exemple où même juste en nageant. Il semblerait que ce soit le manque de nourriture qui les poussent à venir si près des côtes et à attaquer dès qu'ils semblent voir une proie. Ces attaques ne sont pas les plus mortelles. Bien souvent les requins mordent, se rendent compte de leur erreur et s'en vont. Les attaques les plus dangereuses se font sous l'eau ou en pleine mer. Le requin tourne alors autour de sa proie avant d'attaquer et attaquer de nouveau. L'université pense que cela peut provenir de leur alimentation ou de comportements antagonistes plutôt que d'une erreur d'appréciation de leur proie.

Les attaques de surfaces sont celles les plus souvent rencontrées, voici donc quelques conseils pour éviter de tenter un requin lorsque l'on est au pic:

-Toujours rester en groupe, un requin préfère attaquer quelqu'un isolé.
-Ne pas trop s'éloigner de la plage ( ne pas attendre tout seul au pics LA bombe de la série!)
-Ne pas rentrer dans l'eau si vous saignez et/ou si vous avez vos règles pour les femmes.
-Éviter les sorties de rivières, de ports et tous les endroits où il y a de nombreux oiseaux qui plongent chercher du poisson.
-Éviter les eaux troubles et les combinaisons colorées car les requins repèrent très bien les contrastes.
-Éviter de faire trop d'éclaboussures
-Éviter les zones de changement de fond abrupte.
-Éviter de vous rendre dans une zone connue pour les attaques de requins, de rentrer dans l'eau lorsque vous aprercevez un requin et enfin ne pas aller taquiner la bête!!!


 

Encore plus d'informations sur les requins sur le site du Museum d'histoire naturel de Floride.

Aucun commentaire:

Articles au hasard: